La via ferrata

Un peu d'histoire...

La première via ferrata est installée en Autriche en 1843 sur la voie normale du Hocher Daschein. Une deuxième est ensuite installée en 1869 sur l'arête qui relie les deux sommets faciles du Grossglockner qui est le point culminant autrichien (3798 m).

   

                  Histoire via ferrata dolomite 1914 italie copier            Histoire via ferrata dolomite guards copier 2

 

D'origine militaire, c'est dans le massif des Dolomites, que sont apparues les premières vias italiennes en 1914. Ce sont donc des militaires italiens qui ont installé de grands câbles et des échelles sur les parois vertigineuses du massif. Ces équipements avaient pour but de faciliter les déplacements des troupes alpines et des armes en tout genre (même des canons!). Au fil des décennies, devenues militairement inutiles, elles connaissent alors un essor auprès des touristes. Elles sont entretenues par les communes et constituent une source non négligeable de notoriété et de revenus pour la région de Vénétie.

 

               20200308 131513 compress9 copier 1   20200308 131504 compress79 copier   Img 20200308 132138 copier 1

   

Elles arrivent en France à la fin des années 1980, 1989 pour être exact, dans les Hautes Alpes.

 

                            20200308 133348 compress78 copier     20200308 133416 compress56 copier     20200308 133610 compress9 copier  

 

Dans les années 1990, le phénomène prend de l'ampleur pour attirer la clientèle sportive ou familiale en montagne, l'été. Les parcours n'ont alors plus rien à voir avec les premiers parcours mis en place.

 

 Img 20200308 135144 copier Img 20200308 135224 copier Img 20200308 135152 copier

 

Dans les années 2000, on assiste à une débauche de ferraille sur les parois. Un matériel dédié est même conçu pour accroitre la sécurité des pratiquants: c'est l'avènement des mousquetons et longes "Salewa" qui permettent la réduction de la force choc lors d'une chute. Les accidents mortels se raréfient. Des sociétés spécialisées dans la mise en place de parcours "via" voient le jour. En France et en Suisse le leader reste la société "Prisme".

 

                         Img 20200308 133513 copier   Img 20200308 135131 copier

 

Les années 2010 voient la création de parcours de plus en plus complexes et ingénieux. Ailleurs se développent des parcours allégés en ferraille privilégiant le contact avec le rocher. Les budgets alloués à la mise en place de parcours deviennent de plus en plus conséquents. Au Canada, la débauche de moyens amènent à des tarifs d'accès souvent exagérés.

Le matériel individuel suit aussi ces évolutions en terme de confort, de sécurité et de poids. Les mousquetons deviennent plus ergonomiques et faciles à manipuler pour toutes les tailles de mains. Avec l'avènement des réseaux sociaux et des caméras de taille réduite, la via ferrata se partage.

 

                                Img 20200308 141301 copier       Img 20200308 142038 copier      Img 20200308 142350 copier

 

Pour les années 2020, deux types de pratique se dégagent: la via privilégiant le contact avec le "caillou" et la via "sensation" offrant une débauche de ponts de singe, de passerelles et autre tyroliennes justifiant un accès payant...

 

                       Img 20200308 143702 copier       Img 20200308 145028 copier

 

Un espoir à formuler toutefois : que ce terrain d'aventure reste ouvert à tous et gratuit dans le cadre d'une pratique sécuritaire et responsable.

 

Jean-Pierre

 

 

 

Ajouter un commentaire