Reconnaissances

Auscultation topométrique

C'est vrai, aujourd'hui, lors de la reco, y'avait du soleil... Mais pas d'insolation! J'étais en VTT, mais pas de chute sur la tête! C'est donc sain de corps et d'esprit que j'ai écrit ce titre: auscultation topométrique.

Mais qu'est-ce ça vient faire ici?

Ben c'est à cause de tout ça: 

                                                                                                                                       

Point de StationImg 20180511 101544 copierImg 20180511 101556 copier

 

Ces éléments servent à contrôler les "mouvements" de cette digue. L'auscultation topométrique sert donc à réaliser des comparaisons de l'évolution du site par rapport à des mesures précédentes ou à des mesures d'origine.

Comment sont effectués ces contrôles?

En installant un tachéomètre (appareil qui mesure des angles horizontaux et verticaux ainsi que des distances) sur le plot de l'image de gauche et en visant la cible qui se trouve sur les images du centre et de droite. En connaissant les coordonnées du point de station et en visant un point fixe servant de référence, on est ainsi en mesure avec ces informations de calculer les coordonnées de la cible et de pouvoir les comparer avec des mesures antérieures ou d'origine.

Il est évident qu'une seule mesure ne suffit pas et que la réitération reste un gage de précision de la détermination et de la fiabilité statistique de l'étude qui en découle.

Thacheometre copier         Tacheometre   Tachéomètre TRIMBLE NEW M3

Jean-Pierre MOURIES

reconnaissance Montbel

Bonjour, aujourd'hui reconnaissance de la rando prévue ce dimanche. Vu la distance à parcourir, j'ai sorti le VTT. Un régal! Météo très ensoleillée (ça change de ces derniers jours!), température idéale (10° au départ à 8h50) et un paysage magnifique. Je dois avouer que j'avais peur de m'ennuyer, mais ça été loin d'être le cas.

Coté statistiques, on est dans les clous rapport aux prévisions... Environ 16 km pour 204 m de dénivellé positif.

Lire la suite

Le Saint Barthélémy

Une fois n'est pas coutume, reconnaissance d'une rando qui n'est pas encore programmée... Montée au Saint Barthélémy par le lac de Moulzoune coté Montferrier.

Lever à 3h30, départ à 4h, à l'attaque à 5h10 pour une montée à la fraiche et surtout être à l'heure pour le Picon! Sommet à 8h00. Collation contemplative. Descente à 9h00, voiture à 10h55. Picon à 12h10! Statistiques: 14km parcourus, 1055m de dénivelé, durée 5h45 (données issues de mon GPS).

Le parcours débute dans les bois et emprunte le bord du lac de Moulzoune pour s'élever au fil d'une montée assez raide. On traverse les vestiges bâtis de l'ancienne mine de talc de Montferrier ou mine de Fangas. Sur une plateforme bétonnée, rouillent des chariots et wagonnets, vestiges d'une époque industrielle désormais révolue.

                  La cabane du Vacher                                                                                           Le Lac de Moulzoune dans le petit matin blème

 Chariot livré à la rouille

  Img 20180624 055255 copier           Img 20180624 104044 copier           Img 20180624 053404 copier

 

Le chemin devient sentier et s'élève pour atteindre une croupe herbeuse où l'on traverse genêts et rhododendrons en fleurs mais aussi "brimbeliers" sur lesquels des fruits commencent à apparaitre.

 

             Img 20180624 094958 copier                                               Img 20180624 100316 copier

 

Puis la végétattion cède la place à la rocaille et aux névés encore bien présents en cette fin juin. la progression se fait alors sur des affleurements rocheux où les mains sont sollicitées à quelques reprises pour assurer l'équilibre. Le parcours dans les blocs est ludique. La vue sur les sommets environnants et la vallée est magnifique.

 

Img 20180624 075248 copier                                            Img 20180624 071820 copier

 

Enfin le sommet, et cette vue, au sud, qui s'étale du Canigou à l'est, jusqu'au Vallier et au delà, à l'ouest...

 

Pano 20180624 082726 copier

 

Au nord toute la plaine, avec au premier plan, la station des Monts d'Olmes, puis le Fourcat et dans le lointain, Pamiers, sans oublier au second plan, Roquefixade et son éperon calcaire.

 

Pano 20180624 085225 copier

 

Bref, une balade superbe, à partager sans modération et qui, de mon point de vue, est plus esthétique et variée que du coté de l'étang d'Appy.

Jean-Pierre