Les sentiers de l'eau - Saint Amadou

Bel après midi ensoleillé pour cette balade au gré des Fontaines et autres bassins... Dix marcheurs et deux chien-chiens, se sont donc retrouvés, pour parcourir le sentier de l'eau à Saint Amadou. Celui-ci est jalonné de panneaux explicatifs relatant l'histoire de ces points d'eau, croisés le long du parcours.

Img 20200118 154202 copier

 

Le départ se fait au centre du bourg, à proximité d'un premier "bassin fontaine", de la mairie et de l'église. Le parcours emprunte quelques hectomètres de la rue principale du village qui conduit à la Bastide de Lordat. Nous passons à proximité immédiate d'un lavoir couvert datant de la fin du XIXième, 1895 pour être exact.

 

              Img 20200118 133728 copier 1                Img 20200118 133736 copier

 

Après avoir obliqué à gauche et au bout de quelques mètres, nous croisons l'abreuvoir du Mouniquet. Cet édifice datant de la même époque (1867) que le lavoir couvert est alimenté par une source proche, dont l'eau est très froide. Les habitants d'alors avaient pour habitude d'y déposer des bouteilles pour les rafraichir.

 

Img 20200118 134226 copier

 

Trois bifurcations et quelques centaines de mètres plus loin, nous croisons sur la gauche, le Réservoir qui, dès 1890, permit aux habitants du village de disposer d'une eau de meilleure qualité.

Img 20200118 135413 copier

 

Le parcours devient alors plus champêtre avec ses nombreux ruisseaux, encaissés pour certains. Nous atteignons le hameau de Py et son lavoir situés sur la commune des Pujols. Nous continuons sur la voie communale qui mène au Pujols par le lieu dit les Carbonnières.

 

        Img 20200118 140620 copier         Img 20200118 141650 copier         Img 20200118 144110 copier

 

Continuant ainsi, nous atteignons le village de Font Communal que nous traversons pour obliquer à gauche, sur un chemin d'exploitation. Nous nous arrêtons un instant pour observer des milans royaux qui se jouent des ascendances au-dessus d'un tracteur en train de labourer. Nous sommes ici au coeur d'un paysage ouvert, sans haies, conséquence d'une exploitation mécanisée généralisée. Le remembrement a fait aussi son oeuvre pour développer la culture intensive du maïs...

 

 Pano 20200118 153319 copier

 

De retour à Saint Amadou, nous retrouvons un énième bassin inondé de soleil et atteignons les voitures après 2h10 de marche.

 

Jean-Pierre        

Carte et stats

 

Commentaires (1)

Elisabeth09
  • 1. Elisabeth09 | 21/01/2020
Merci pour la balade et le compte rendu !

Ajouter un commentaire