Le Pic de l'Etang Fourcat (2865 m)

Personne de dispo pour effectuer cette rando avec moi... Snif! Une fois n'est pas coutume, c'est donc seul que j'allais arpenter les crêtes rocheuses du sommet convoité. La météo annonçant une baisse des températures et un temps couvert en dessous de 1800 m, je décidais donc de faire la grasse matinée jusqu'à 3h15 pour un départ du Vernet à 4h00 et être à l'attaque aux alentours de 5h15.

Étang de soulcem 5h15. Petite pluie fine au départ, brouillard et 13°... Je m'engage sur la piste à la lueur de ma frontale. La montée est pour l'instant facile. J'aperçois au bout d'un quart d'heure une paire d'yeux qui brillent dans le flux de ma lampe et qui me scrute. Je continue dans leur direction. Puis ceux-ci se déplacent sur ma droite bientôt rejoint par une deuxième paire. Au fil de mon avancée ils se déplacent sur ma droite pour se retrouver me semble-t-il sur l'autre rive du torrent. Je n'y prête plus attention et continue ma route.

À environ 2.3 km du départ (cairn), je prends à gauche et attaque un sentier creusé dans la végétation trempée...

 

 Img 20200802 061812 copier Img 20200802 063759 copier Img 20200802 065657 copier

 

Je m'élève rapidement en altitude au fil de cette montée très raide. Je finis par apercevoir, enrubané de brume et sous le soleil levant, le toit de l'Ariège. La bruine s'est arrêtée depuis un bon moment mais j'ai les jambes trempées par la végétation. Je laisse à ma gauche la cabane de Caraussans pour me diriger vers la montée au Port de Tristaina. Je suis maintenant dans la caillasse en hors piste. Je longe par la droite l'étang de Caraussans et me dirige sous la pointe de Peyreguils. Je suis à 2500 m. La brume m'a rattrapé! Puis disparait aussi vite qu'elle est venue...

 

 Img 20200802 073642 copier Img 20200802 080359 copier Img 20200802 074940 copier

 

Je contourne par la droite un tout petit étang et bifurque vers l'Ouest pour contourner une barre rocheuse et repartir dans la pente en direction du Port de Tristaina.

 

                     Img 20200802 090620 copier            Img 20200802 081412 copier

 

L'arête qui m'attend sur la gauche me semble bien découpée... On verra quand j'y serai!

Une fois au col, je m'arrête un instant histoire de souffler et d'admirer le versant andorran également parsemé de petits lacs. Puis je continue ma progression en obliquant à gauche sur l'arête. La première partie se fait en esquivant les barres rocheuses par la droite. la pente est très raide et la montée est lente en prenant soin d'anticiper la suite pour ne pas être obliger de faire demi-tour. La suite, plus abordable impose malgré tout d'utiliser les mains pour passer. Puis la crête devient plus arrondie favorisant une progression plus habituelle. Je suis maintenant au niveau du premier pic de l'Étang Fourcat à 2820 m.qui s'esquive par la gauche en traversant un éboulis schisteux. Le sommet n'est plus très loin...

 

     Img 20200802 091641 copier    Img 20200802 095945 copier    Img 20200802 093823 copier

 

L'Étang Fourcat se dévoile au fil des allées et venues de la brume. Devant moi l'arête sommitale. J'atteins enfin le sommet, il est 9h35. Le temps de m'alimenter tout en savourant le paysage et je me lance dans la descente.

 

Pano 20200802 090558 copier

 

Non sans une dernière photo sur l'Étang Fourcat...

 

Pano 20200802 093804 copier

 

Le parcours de l'arête fut plus facile qu'il n'y paraissait. Les grosses difficultés sont en fait esquivées soit à droite soit à gauche, et c'est finalement assez rapidement que je rejoins la pente herbeuse qui me ramène vers 2500 m à proximité des petits étangs. Je repère une sente et me dirige droit dessus. Celle-ci m'amène à la cabane de Caraussans.

 

 Img 20200802 105550 copier Img 20200802 111424 copier Img 20200802 110851 copier

 

Je retrouve le sentier par lequel je suis monté au petit jour. La descente s'effectue sans encombre jusqu'à retrouver le brouillard vers 2100 m.

 

Img 20200802 121316 copier

 

Environ 200m plus bas, je retrouve la piste parcourue de nuit. Je passe devant les orris de Toueno pour retrouver dans le brouillard la voiture. Il est 12h 43. Le parking est plein et les gens se promènent aux abords immédiats du parking ou pique-niquent.

 

     Jean-Pierre     

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire