le chemin de la Mine (Vicdessos)

Le parcours commence... Sur la route de Goulier! Puis large sentier à droite qui monte dans les bois. Heureusement d'ailleurs, car la montée peut se faire au frais! On croise à nouveau la route de Goulier qui cède la place après quelques hectomètres à la route de Sem.

Img 20180701 091717 copier                                                   Img 20180701 095241 copier

 

Parfois, au gré d'une trouée, on aperçoit le massif de Bassiès (Pique Rouge et Pic de Caumale) qui culmine aux alentours de 2600 m. Puis l'on arrive au col de Sem. Sur la gauche de la route un sentier monte au Dolmen de Sem ou " Palet de Samson".

 

                             Img 20180701 103028 copier                                      Img 20180701 102835 copier

 

Le "Palet de Samson" est un bloc de granite qui s'est trouvé déposé ici à l'époque du Pléniglaciaire, il y a environ 90000 ans. Ce bloc a été arraché à la haute chaîne  (certains disent qu'il provient de Bassiès...) par le glacier du Vicdessos et ensuite abandonné sur le parcours. Plusieurs blocs de ce type sont ainsi disséminés tout le long de la vallée à une altitude à peu près équivalente (entre 900 et 1000 m). En ces temps reculés, la glace atteignait une épaisseur de 5 à 600 m (depuis le fond de vallée). Ne dépassaient que les sommets.

Img 20180701 102122 copier

La légende raconte que Samson, personnage biblique doté d'une force surnaturelle, aurait joué à jeter des cailloux avec ses potes... Et y'en a un qui est tombé là!... En tout cas, de cet endroit, la vue est magnifique!

Puis l'on emprunte de nouveau la route pour atteindre Sem. A l'entrée du village sur la droite, une grille attire immanquablement le promeneur.

Il s'agit de l'entrée d'une galerie de mine. C'est la galerie de Becquey. Celle-ci fait partie des 4 galeries principales qui constituent la mine du Rancié. De cette mine était extrait du minerai de fer. L'exploitation a débuté au XVième (1414, première réglementation de l'extraction du minerai) pour s'achever au XXième (décembre 1929).

 

                                 Img 20180701 104436 copier                                      Img 20180701 104452 copier

 

On peut apercevoir à proximité de la grille les restes d'un wagonnet ainsi que des rails. La mine de Rancié était une des plus importantes des Pyrénées. 7800 tonnes de minerai étaient extraites  par an et alimentaient une cinquantaine de forges, ici, et dans le Couserans.

Le village de Sem était donc essentiellement peuplé de personnes travaillant à la mine (jusqu'à 400 mineurs!) ou pour la mine (muletiers, boiseurs, charretiers, artificiers...). On ne pouvait d'ailleurs y travailler, que si l'on était fils de mineur ou si l'on entrait par mariage dans une famille de mineur.

Puis l'on descend à travers les ruelles pittoresques du village.

 

Img 20180701 105025 copier

 

Et, au détour de l'église, on retrouve enfin le sous-bois frais.

Le chemin descend jusqu'au "carreau" de la galerie de la République, dernière galerie creusée au Rancié (XIXième). Le carreau est un replat constitué des "stériles" extraits de la galerie. Il constituait un espace de vie important sur lequel s'effectuaient les échanges, étaient construits les bâtiments de stockage de minerai et de matériel. Y était également affiché, le cours du minerai.

 

                                        Img 20180701 110222 copier                             Img 20180701 110129 copier

 

Non loin de là, la galerie de la "poudrière" où était stocké le dépôt d'explosifs servant au creusement de la mine pour la période "industrielle" (fin XIXième, début XXième).

Le chemin continu de descendre le long du ruisseau de Sem. Celui-ci se décline alors en cascades (qui peuvent se descendre en rappel!) dès que la pente s'accentue, alors que le chemin impose des lacets serrés sous des blocs qui semblent menaçants.

 

Img 20180701 113819 copier 1

 

Puis l'on traverse la route de Tarascon pour atteindre en face, le hameau d'Arconac sur la commune de Vicdessos. On ne peut manquer sur la gauche le château de Cabre.

 

Img 20180701 114608 copier

 

Le retour au véhicule s'effectue le long de la petite route... Sous le cagnard!

Bref, une balade bien sympa pour une bonne partie, au frais sous la canopée! Ont participé: Alexandre, Babeth, Corinne, Karine et Jean-Pierre.

 

Img 20180701 100855 copier 1

Jean-Pierre

Commentaires (1)

Elisabeth90
  • 1. Elisabeth90 | 02/07/2018
Merci pour le compte rendu ! belle balade, de belles montées sous les bois, de magnifiques panoramas aux sommets, et pour finir, effectivement, un retour sur la route et sous le soleil de midi ! du coup, c'est posé la question de partir plus tôt (oui, je sais, dur, dur de se lever...) pour profiter de la fraicheur matinale.....

Ajouter un commentaire