La Pique d'Endron (2472 m)

  • Par
  • Le 05/08/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans Les randos

Pour partie parcourue l'année dernière, ne manquait plus à cette rando que l'ascension de La Pique d'Endron. Rico et Jean-Pierre se retrouvèrent donc pour un départ du Vernet à 4h00. Sacs préparés et bâtons en mains, les deux compères s'élancent sur les premières pentes de la station de Goulier, il est 5h15. Pas un arbre sur le parcours... La totalité de la rando est dépourvu de point d'ombre!

La piste monte en lacets jusqu'à croiser un téléski. Il faut alors obliquer à gauche et monter par un sentier surcreusé, facile à suivre à la lueur des frontales. Une fois arrivé à la cote 1750, il faut obliquer à droite et suivre la crête herbeuse qui continue de monter. Le jour commence à poindre et laisse deviner une mer de nuages aux reflets bleutés sur laquelle semble flotter le Massif de Tabe. Puis le soleil fait son apparition juste au dessus du Saint Barthélémy. Instant magique qui fascine nos deux acolytes figés, tels des statues.

 

                    Img 20200726 063158 copier          Img 20200726 065309 copier

 

Après quelques hectomètres parcourus sur la même courbe de niveau, ils rejoignent la crête de la Calvière vers 1880 m et obliquent à droite pour suivre une piste défoncée. Puis ils croisent le Pic du Garbié de Brésoul avec face à eux le sommet convoité et à leur gauche, la mer de nuages.

 

  Img 20200726 065845 copier  Img 20200726 073003 copier  Img 20200726 074223 copier

 

Ils passent sans s'en apercevoir, sur leur droite, le sentier de descente et continent en direction du sommet. Le temps est alors venu de ranger les bâtons sur le sac car la progression oblige à s'aider des mains.

 

Img 20200726 080829 copier

 

Il est 8h30 lorsqu'ils atteignent le sommet (2472 m). Après quelques photos, un sandwich roboratif et des minutes contemplatives, ils se lancent dans la descente.

  

 Img 20200726 085044 copier Pano 20200726 085258 copier

 

Une fois Pédrix (2213 m) atteint, ils prennent le sentier très pentu à gauche pour rejoindre la station. le soleil darde ses rayons déjà brûlants. Ils croisent, un peu plus bas, quelques randonneurs montant, écrasés par la chaleur ardente. Ils passent à proximité de la retenue servant à l'alimentation hivernale des canons à neige. Ils sont à la voiture, il est 11h20.

 

Img 20200726 104433 copier

 

Jean-Pierre      

 

 

 

 

Ajouter un commentaire